Turda

image_pdfimage_print

Ancien pôle industriel au nord-est de Bucarest, la ville de Turda compte aujourd’hui 10% de Roms, dont une majorité de jeunes et d’enfants. Esclave pendant des années, sujette à une mauvaise réputation, la communauté Rom peine à s’intégrer, même si une série d’initiatives sont prises par les autorités communales.

 

Des actions concrètes

Les mesures prioritaires concernent l’hygiène et l’enseignement, deux sujets essentiels dans le développement. En effet, beaucoup de familles n’ont pas de salle de bain et ne voient jamais de médecin: les conditions d’hygiène sont désastreuses, ce qui empêche notamment les enfants d’aller à l’école, car les professeurs ne veulent pas d’enfants sales en classe.

 


Speranza – Un toit pour 100 personnes à Turda

En 2010 nous avons organisé le grand évènement de Mergem « Speranza, une toile pour un toit ». Cette grande soirée, organisée grâce aux généreux dons d’artistes, au travail de nombreux bénévoles et au soutien de communes et d’entreprises privées, avait dépassé toute notre « Speranza » et avait permis…

Lire la suite

Rénovation des maisons à Ariesului

Interpellés par la situation de misère profonde de centaines de familles Roms de Turda, les membres de l’équipe Turda se sont rendu de nombreuses fois à Ariesului pour examiner la situation sur place. Nous avons commencé par passer beaucoup de temps à écouter et à côtoyer les familles pauvres, les…

Lire la suite

Un centre médical pour Ariesului

Après presque 4 ans de grand effort, nous sommes sur le point de finaliser les travaux  de la construction d’un centre médical qui donnera accès à des consultations médicales gratuites pour les habitants.

Lire la suite