1

Info Iași n°32 – Juin 2020

 
« Si vous savez tout sans savoir ce qu’est la misère de ceux qui souffrent, vous serez, avec toutes vos connaissances, des chefs désastreux pour demain. »Abbé Pierre Ce mois-ci:Petit point sur notre situationMaraudes : ça reprend !Dialogue franco-roumain „la solidarité en temps de pandémie”Des nouvelles de PopeștiDes nouvelles du BelvédèreLe portrait du moisPetit point sur notre situation   
 Durant ce mois de juin, les compagnons ont repris le chemin du magasin et du Belvédère. Le programme Emmaüs de transport intra-européen a recommencé, et nous avons pu recevoir au début du mois nos deux premiers camions de marchandise post-état d’urgence (en provenance de Sion – Suisse et Roanne – France). Il était temps, nos clients s’impatientaient ! Nous avons également pu effectuer des donations de vêtements auprès des centres de Cozmești, Hârlău et Popricani, qui accueillent des personnes en situation de handicap, ce qui n’était pas possible durant l’état d’urgence. Nous n’avons à déplorer aucun cas de Covid-19 à Emmaüs Iași, mais restons bien entendus vigilants, tant au magasin qu’à la communauté.
Maraudes : ça reprend !     Une bonne nouvelle pour la maraude ! En mai, nous étions trois organismes (Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Service Social  – FONSS, Service Volontaire d’Ambulance – SVA et Emmaüs Iași) à avoir déposé un projet dans le cadre du programme “În stare de bine” mis en place par la Fondation pour le Développement de la Société Civile et soutenu par Kaufland Roumanie. Notre projet a pour but de fournir logements d’urgence et services médico-sociaux pour les personnes sans-abri de la ville de Iași, durant l’état d’alerte (début juin à fin novembre).    Actuellement, notre équipe de trois personnes (FONSS, SVA, Emmaüs) se rend auprès des personnes sans-abri dans plusieurs zones de la ville de Iași, cible les besoins médicaux et sociaux des personnes sans-abri et les dirige vers les services compétents. Dans un second temps, des containers aménagés situés sur un terrain mis à disposition par la mairie permettront d’accueillir, de soigner et d’accompagner jusqu’à une douzaine de personnes en même temps. Ce programme est complémentaire à notre programme de maraude habituel : en hiver, nous répondons à une situation d’urgence, en distribuant vêtements et nourriture au plus grand nombre. En ce moment, nous apportons une aide plus approfondie et plus personnelle, à un nombre plus restreint de bénéficiaires (beaucoup de personnes sans-abri quittent Iași l’été pour des travaux saisonniers).
Dialogue franco-roumain „la solidarité en temps de pandémie”     Le 24 juin, un séminaire en ligne intitulé “Dialogue franco-roumain, la solidarité en temps de pandémie” a été organisé par l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Roumanie. Sociologue, expert en politique sociale et acteurs du domaine social de France et de Roumanie ont participé à cet échange. Il était également possible d’y assister en temps que spectateur, sur inscription. Pour notre part, nous avons été invités à participer à ce séminaire par la FONSS : Leïla, en charge du programme de maraudes, a pu témoigner de notre action auprès des personnes sans-abri durant l’état d’urgence. Pour retrouver les échanges, voici le lien.

Des nouvelles de Popești    A Popești, Pufi nous a fait cadeau d’une belle portée de cinq chiots : noir, blanc, roux… il y en a pour tous les goûts. Qui en veut ?! Côté agriculture, tous les terrains arables ont été semés et plantés, et nous attendons de récolter. Les compagnons de Popești ont beaucoup travaillé sur le terrain du Belvédère et à Sârca : défrichage, travail de la terre, plantation… là aussi il y a du boulot !Le portrait du mois    Après quelques mois d’absence, nous reprenons la rubrique “portrait du mois”, avec le portrait d’une ancienne volontaire. Mathilde a commencé son service civique en mai 2019, et devait donc le finir en mai 2020. La crise sanitaire en a décidé autrement, ayant poussé les volontaires et les stagiaires français à quitter la Roumanie précipitamment, au mois de mars. C’est donc de la France que ce portrait a été réalisé. Retour sur 10 mois de volontariat.
Des nouvelles du Belvédère   
Durant ce mois de juin, l’équipe du Belvédère s’est concentrée sur l’activité maraîchère, tant dans la serre qu’en plein air. Nous avons également pu effectuer notre première coupe de luzerne. Les portes et fenêtres que nous avons reçu dans le camion provenant de Roanne nous permettront de reprendre les travaux de la structure dès début juillet.
Copyright © 2020 Emmaus, All rights reserved.