1

Info Iași n° 37 Novembre 2020

Ce mois-ci :

– Petit point sur notre situation
– Quelques nouvelles d’Emmaüs Satu Mare
– Notre action auprès des personnes sans-abri
– Donations au Centre d’Ergothérapie de Popricani
– Conseil Régional Emmaüs Europe
– Les Grands Témoins d’Emmaüs International 
– Rencontre en ligne avec l’ambassadrice de France en Roumanie
– Des nouvelles du Belvédère 
– Au revoir Nea Gică !

Petit point sur notre situation

Durant le mois de novembre, les températures ont baissé à Iasi, tandis que les cas de personnes contaminées par le nouveau Coronavirus ont augmenté. Le 4 novembre, un couvre-feu a été mis en place à Iasi.Nous avons continué à prendre des précautions sanitaires, tant à la communauté qu’au magasin. Malheureusement, deux compagnons ont été testés positifs au Covid-19, ce qui nous a obligés à prendre des mesures d’isolement pour plusieurs membres de l’équipe ayant été en contact avec eux. Malgré tout, tout le monde va bien, il faut juste s’armer de patience et continuer à être prudent !Bien que nous ayons reçu moins de camions ces derniers mois qu’en temps normal, nous pouvons encore compter sur de la marchandise de bonne qualité, et le magasin reste ouvert, avec une affluence toutefois diminuée.Nous restons optimistes pour la fin de l’année !

Quelques nouvelles de Satu Mare 

Nous souhaitons aussi parler de l’actualité des autres groupes Emmaüs de Roumanie. Voici des nouvelles de nos collègues d’Emmaüs Satu Mare, dont la communauté est située à 500 km de Iasi, près de la frontière de la Hongrie et de l’Ukraine :

A l’heure où de nombreuses contraintes et incertitudes planent au-dessus de nous, nous poursuivons, notre travail quotidien : l’accueil et l’insertion des jeunes les plus vulnérables.
A ce jour, nous en sommes à notre troisième confinement. Que dire, tout le monde va bien, là est le principal ! Un jeune de la communauté ayant été testé positif au Covid à la mi-octobre, toute la maison communautaire est entrée en isolement pour 15 jours. Comme le confinement du printemps et celui d’aujourd’hui, cette période d’isolement permet, malgré les difficultés, de travailler des sujets comme l’hygiène, la santé, les relations au sein du groupe, etc.

A compter de septembre-novembre, 15 de nos jeunes sont repartis sur les bancs de l’école, enfin, sur internet! Même si la plupart sont inscrits en cours du soir (pour adultes), il y a toutefois des leçons à copier et à apprendre, des exercices à faire…

Nous essayons d’accompagner au mieux les jeunes dans ce travail décisif pour leur future insertion.

Notre action auprès des personnes sans-abri

Notre action auprès des personnes
sans-abri
Notre action dans la rue continue par le biais du programme În Stare de Bine, en partenariat avec la FONSS (Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Service Social) et le Service Volontaire d’Ambulance. Il aurait dû se terminer fin novembre, mais nous le prolongerons finalement jusque fin décembre.L’association des étudiants francophones de médecine générale et dentaire de Iasi (AMSFI), avec laquelle nous collaborons depuis quelques années lors des maraudes hivernales, nous a rejoint lors de 6 tournées ce mois-ci. En plus des vêtements, produits d’hygiène, aide médicale et administrative que nous proposons habituellement, les personnes sans-abri ont ainsi pu bénéficier de repas chauds, masques et désinfectants préparés et distribués par les étudiants. Au total, plus de 130 repas et désinfectants, ainsi que 670 masques ont été distribués dans la rue.Cette aide est bienvenue, car nous n’avons pas encore repris notre programme habituel de maraudes, avec distribution de repas chauds chaque soir. L’état sanitaire de la ville de Iasi étant critique, nous ne pouvons pas reprendre nos tournées du soir, qui rassemblent trop de monde au même endroit. De plus, nous sommes encore dans l’incertitude quant à l’ouverture d’un centre d’urgence pour les personnes sans-abri, comme ça l’a été au printemps.

Donations au Centre d’Ergothérapie de Popricani

 
 
Ce mois-ci, une importante donation de vêtement a été faite par l’association des étudiants francophones de médecine générale et dentaire de Iasi (AMSFI) avec qui nous sommes en partenariat depuis quelques temps.
Ils nous ont contactés afin que l’on puisse distribuer cette donation à des personnes dans le besoin. Nous avons donc pu faire profiter de cette donation aux bénéficiaires du centre d’ergothérapie de Popricani. Au total, environ 300 vêtements (pulls, t-shirts, pantalons) pour homme et pour femme ont été trié par nos soins et redistribués aux bénéficiaires du centre. Merci à l’AMSFI d’avoir rendu cela possible !
 

 Conseil Régional Emmaüs Europe

 
  
Gelu (délégué national Emmaüs pour la Roumanie) et Leïla (conseillère Emmaüs International) ont participé au Conseil Régional Emmaüs Europe en ligne qui s’est déroulé ce jeudi 12 novembre. Y étaient présents les délégués nationaux des 16 pays européens dans lesquels il existe au moins un groupe Emmaüs, ainsi que les présidents d’Emmaüs Europe et International, les 12 conseillers Emmaüs International de la région Europe et le secrétariat d’Emmaüs Europe.
Chaque délégué national a ainsi évoqué la situation et les perspectives d’Emmaüs dans son pays, ainsi que les idées et les actions qui ont été mises en place au sein des groupes pour faire face à la crise et pour changer nos pratiques, afin de nous adapter aux situations nouvelles qui ne manqueront pas d’arriver. Des votes ont également eu lieu pour approuver ou non l’entrée en probations de groupes souhaitant entrer dans le mouvement, ainsi que l’affiliation à part entière de groupes déjà en probation. La famille Emmaüs s’agrandit donc !Ces trois heures de réunion ont été bien courtes, comparées aux deux jours habituellement nécessaires pour aborder tous les points requis, mais nous devons nous adapter à ce temps de crise et repenser nos pratiques, notamment les temps de rencontre. En espérant que la prochaine fois, ce sera en présentiel  !

Les Grands Témoins d’Emmaüs International 

 Emmaüs International est légataire universel de l’Abbé Pierre, et l’une de ses missions est de témoigner de son histoire, de sa vie et de son œuvre. Pour cela, de nombreux supports de communication sont mis en place, comme la série “Les Grands Témoins d’Emmaüs International”, que vous pouvez découvrir ci-dessous :Notre série « Les Grands Témoins d’Emmaüs International » donne la parole à ces figures garantes de la Mémoire du mouvement qui, à travers leur vécu, nous racontent les débuts et les évolutions d’Emmaüs International.José Aravena, surnommé Pepe, est le fondateur et le président du groupe Emmaüs Las Urracas au Chili. Il était membre du Comité provisoire ayant préparé l’Assemblée Générale fondatrice de 1969.Dans cette interview, il nous raconte les événements qui ont conduit l’abbé Pierre à proposer la création d’une structure internationale pour mettre en relation les groupes Emmaüs dispersés à travers le monde. Il évoque le processus qui a conduit à l’adoption du Manifeste Universel en 1969, texte fondateur d’Emmaüs International, ainsi que l’importance de l’internationalisme dans la construction et le renforcement des luttes individuelles et collectives.   © Emmaüs International

Rencontre en ligne avec l’ambassadrice de France en Roumanie 

 Le 18 novembre, Mme Laurence Auer, ambassadrice de France en Roumanie depuis octobre 2020, a souhaité rencontrer les ONG bénéficiaires de l’aide Covid octroyée en juillet par l’Ambassade de France et l’Institut Français de Roumanie. La fondation Emmaüs Iasi en a bénéficié, et nous avons donc été conviés à une rencontre en ligne, qui réunissait une vingtaine de participants.Cette rencontre a permis à Mme l’ambassadrice de connaître l’action de chacune des associations présentes et d’en rencontrer les représentants. La rencontre a porté en particulier sur les conséquences sociales de la crise, l’urgence alimentaire et l’accès aux biens essentiels, le droit de l’enfance, le décrochage scolaire et le défi auquel doivent répondre les acteurs du service social en cette période difficile.Nous sommes heureux de constater que l’ambassade prend à cœur l’action sociale et souhaite continuer à soutenir les associations qui œuvrent auprès des plus démunis.

Des nouvelles du Belvédère

 
Notre verger d’arbres fruitiers prend racines !
Un immense merci à l’association Mergem ASBL et aux donateurs, qui nous ont permis de mettre sur pied notre projet de verger multi-espèces qui nous tient à cœur depuis de nombreuses années. Nous tenons également à remercier Zmeura de Suhulet pour ses framboisiers, c’est avec impatience que nous attendons de voir tout cela pousser ! 
Notre équipe de compagnons, salariés et volontaires a travaillé d’arrache-pied durant 4 jours pour planter les premières centaines d’arbres fruitiers du verger du Belvédère. Au total ce sont 150 griottiers (3 variétés différentes), 150 pommiers (3 variétés différentes) et quelques 120 pruniers, poiriers, pêchers, abricotiers et cognassiers d’également plusieurs variétés qui ont été plantés. L’ensemble des arbres occupera une surface d’environ 1 hectare, ça en fera des fruits !
Côté chantier, les portes d’entrée de l’entrepôt sont désormais terminées, nous commençons sérieusement à entrevoir la fin des travaux. Cela nous permet de nous projeter pour la suite et le développement des nouvelles activités pour le terrain ! 
Pour participer vous aussi à ce projet, n’hésitez pas, contactez-nous !
 

Au revoir, Nea Gică ! 

Au début du mois de décembre, le père de Gelu, Gheorghe Nichițel, nous a quittés. Nous souhaitons nous souvenir de lui comme d’une personne souriante, toujours présente, notamment à Popesti. 
Voici un bel hommage rendu par Simona, cheffe et psychologue du centre résidentiel de Iasi, au nom de toute l’équipe. La revedere, Nea Gică !