Info Iasi n°34 – Août 2020


 Info Iași n° 34 – Août 2020 

 La vie, c’est un appel à notre liberté pour apprendre à aimer
 Abbé Pierre, La force des infiniments petits

Ce mois-ci :  
– Banque alimentaire : la solidarité continue !  
– Des nouvelles du Belvédère  
– Vacances à la montagne  
– Portrait du mois
Banque d’aliments : la solidarité continue ! 
Nous continuons à recevoir deux fois par semaine des aliments provenant de Metro Cash and Carry, grâce à notre partenariat avec la Banque d’Aliments de Roman. Ce mois-ci, nous avons reçu, pour la seconde fois depuis le début de notre partenariat, un camion poids lourd chargé de briques de lait.
 Quelques chiffres ?
 Un camion, c’est  33 palettes, soit 4 455 boîtes contenant au total 93 555 briques, c’est-à-dire 18 711 L de lait !
Cette donation a été réparties entre une dizaine d’associations et organismes caritatifs, et a donc bénéficié à tous les bénéficiaires de ces structures. Merci encore pour cette belle solidarité et pour l’aide apportée lors du déchargement! Nous pouvons maintenant décerner un permis de transpalettes à Gelu !
  

Des nouvelles du Belvédère 
 
Au Belvédère, c’est la saison des foins, les compagnons ont travaillé dur, surtout par cette chaleur ! Mais les résultats sont au rendez-vous. A part ça, les récoltes continuent et se révèlent à la hauteur de nos espérances. Nous avons pu vendre une partie de notre production d’oignons, de pommes de terre, de luzerne et de courges à nos partenaires locaux, notamment au Cuib (un restaurant qui prépare des soupes pour nos maraudes hivernales).
 

Vacances à la montagne 

 Le moment que nous attendions tous avec impatience est enfin arrivé !
 Après une année bien remplie, nous avons pu profité d’une semaine de vacances à la montagne, à Pojorâta, pour nous reposer, faire la fête et profiter du calme et de la beauté des Carpates. 
Nous avons logé dans des petits chalets perdus au milieu des montagnes et de la forêt. Un petit coin de paradis, sans réseau ni wifi, mais cela ne fait pas de mal parfois ! 
Nos journées ont été bien occupées car il y avait beaucoup de choses à voir dans les environs. Au programme : visites de monastères, randonnées, barbecue… Le soir nous nous retrouvions tous auprès du feu pour écouter de la musique et danser jusqu’à parfois très tard.
Ce séjour à la fois reposant et festif  nous aura permis de découvrir (ou redécouvrir, pour certains) la beauté des Carpates et la richesse du patrimoine du judet  (département) de Suceava. Une semaine passée très vite, mais nous garderons tous des très bons souvenirs de ces vacances à la montagne et nous n’avons qu’une envie : y retourner ! 
 

Portrait du mois 
Comme vous vous en doutez, des réunions à l’échelle de structures comme Emmaüs Europe ou Emmaüs International demandent une certaine logistique… moyens de transport pour des participants venant de différents pays, organisation des logements… mais également pour l’interprétation, puisqu’à Emmaüs, il y a trois langues officielles pour les échanges internationaux : français, anglais et espagnol.
 Rencontre avec Nancy, qui interprète bénévolement pour Emmaüs Europe.
 

Copyright © 2020 Fondation Emmaus Iasi, All rights reserved.




Recolte de Chaussures

Un long hiver étant à nos portes, l’équipe d’Emmaüs Iasi vous propose, dans la continuité de leurs actions en faveur des plus démunis, de récolter au moins 150 paires de chaussures de marche (ou bottes) chaudes et en très bon état pour hommes. 

Nous savons que nous pouvons compter sur votre aide pour relever ce nouveau défi ! 

Concrètement, nous vous proposons de venir déposer vos dons de chaussures uniquement sur RENDEZ-VOUS et aux LIEUX et DATES précisés ci-dessous : 

Pour ceux qui n’ont pas moyen de se déplacer, nous pouvons faire des “pick up shoes” le week-end et seulement à partir de 8 paires ! 

A 1150 Woluwé-St-Pierre : Anne Hachez: annehachez@outlook.be  0485/64 44 57 (UNIQUEMENT JUSQU’AU LUNDI 5 OCTOBRE  et a partir du 16 octobre!)
                                                  Floriana Anton: floriana.anton@gmail.com  0471/ 65 08 98
 

A 1140 Evère : Olivier Hanon: hanonoli@gmail.com  0474/48 52 53 

A 1420 Braine-l’Alleud : Pascal Ruelens: ruelensp@hotmail.com  0476/66 09 38 

Grâce à vous, on pourra relever ce beau défi… ATTENTION => Récolte du Vendredi 25 SEPTEMBRE au Dimanche 18 OCTOBRE 2020 ! 

Nous vous remercions d’avance pour vos dons qui seront bien utiles cet hiver. 




ZACUSCAS ET CONFITURES DE CERISES OU D’ABRICOT RÉCOLTE 2020

Composition des zacuscas, délicieuse préparation roumaine 100% végan : aubergines (vinete, en roumain 45%), poivrons rouges, rond et doux (gogosari 40%), coulis de tomates fraîches (10%), quelques oignons (5%) et le tout, relevé d’épices. 

En Roumanie, les zacuscas se dégustent sur du pain, grillé ou frais, en apéritif sur de petits toasts ou parfois pour relever une sauce avec un petit goût fumé particulièrement apprécié.
Comme chaque année, nos zacuscas ainsi que de délicieuses confitures de cerises et d‘abricot ont été confectionnés avec coeur par la famille Rostas de Turda.

N’hésitez pas, vous allez vous régaler !
L’équipe Mergem

Prix de vente :
Zacuscas : 1 pot (220 g) pour 6€
5 pots pour 25€
Confiture de cerise ou d’abricot : 1 pot (250 g) pour 4€
5 pots pour 15€ 

Concrètement, veuillez contacter nos bénévoles pour venir chercher vos pots uniquement sur RENDEZ-VOUS et aux LIEUX précisés ci-dessous : 

Pour ceux qui n’ont pas moyen de se déplacer, nous pouvons faire des livraisons le week-end et seulement à partir de 10 pots ! 

A 1150 Woluwé-St-Pierre : Anne Hachez: annehachez@outlook.be  0485/64 44 57 (UNIQUEMENT JUSQU’AU LUNDI 5 OCTOBRE et a partir du 16 octobre !)

                                                     Floriana Anton: floriana.anton@gmail.com  0471/ 65 08 98
 A 1140 Evère : Olivier Hanon: hanonoli@gmail.com  0474/48 52 53 

 A 1420 Braine-l’Alleud : Pascal Ruelens: ruelensp@hotmail.com  0476/66 09 38 

Pour plus de facilité, veuillez de préférence verser la somme due sur le compte de notre asbl => BE48 4353 0294 5127 avec la mention « NOM et prénom + nombre de pots + votre CHOIX (zacusca ou cerises ou abricot) ».  




Info Iasi n°33 – Juillet 2020

Ce que nous avons fait de plus important, c’est d’avoir eu cette insolence de faire des choses qui ne se font pas
 Abbé Pierre, La force des infiniments petits

 

Ce mois-ci :

– Maraudes
– Solidarité locale
– L’équipe évolue
– Des nouvelles de Belvédère
– Portrait du mois  Maraudes 
  
Notre équipe de maraude continue son travail de terrain auprès des personnes sans-abri de la ville de Iași : vêtements, papiers d’identité, suivi médical et quelques colis alimentaires… nous attendons avec impatience que la mairie mette un terrain à disposition, afin de pouvoir installer les conteneurs qui nous permettront d’accueillir les personnes sans-abri. Pour l’instant, nous continuons à travailler dans la rue.
   

   Solidarité Locale
Nous vous parlons depuis quelques mois du formidable soutien et des donations que nous recevons de la banque d’aliments de Roman. Ce partenariat nous a permis de bénéficier de donations alimentaires, mais également de renforcer des partenariats et de rencontrer d’autres acteurs de solidarité de la ville de Iași, qui s’investissent auprès des plus démunis.
 
Ce mois-ci, nous voulons vous parler de Opera Don Guanella, que nous avons découvert par la biais de la Banque d’Aliments. Fondée au début du XXe siècle par San Luigi Guanella, prêtre catholique italien, la congrégation Serviteurs de la Charité – Opera Don Guanella s’investit auprès des plus pauvres, des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle est présente dans 23 pays et 5 continents. Pour en savoir plus sur leur action à Iași, rendez-vous sur le portrait du mois !
 
 L’équipe évolue Après nous avoir beaucoup aidé durant la crise du Covid-19, nous avons dû dire au revoir à Andrei, notre volontaire en service civique, dont le contrat se terminait mi-juillet. Mais notre équipe a rapidement été rejointe par deux bénévoles, Aurélie et Charlotte. Elles sont restées quelques semaines et ont laissé un beau souvenir à la communauté en réalisant et en exposant des portraits photo des compagnons et des salariés de la Fondation Emmaüs Iasi.

Entre temps, Nazia, une des volontaires en service civique qui avait dû rentrer en France au mois de mars à cause de la crise sanitaire a finalement pu revenir à la fondation.  
 
 Des nouvelles du Belvédère 
 
Le Belvédère est verdoyant, et nous avons commencé à vendre une partie de notre production maraîchère. L’équipe qui travaille sur place a repris la construction de la halle, destinée à devenir un magasin et un dépôt, et a monté un abri pour des poneys. Nous utiliserons ces derniers en attelage, afin de transporter eau potable pour l’équipe et eau d’arrosage pour les cultures.
   
Portrait du mois 

Ce mois-ci, nous vous proposons un rendez-vous avec le père Alfonso, qui dirige la congrégation Opera Don Guanella à Iași. Nous retrouvons habituellement son équipe à la communauté ou au magasin, où nous distribuons les donations. Cette fois-ci, nous nous sommes rendus chez eux, et nous avons pu participer à l’une de leur maraude. Pour le témoignage, c’est par ici !
 

Copyright © 2020 Emmaus, All rights reserved.




Info Iași n°32 – Juin 2020

 
« Si vous savez tout sans savoir ce qu’est la misère de ceux qui souffrent, vous serez, avec toutes vos connaissances, des chefs désastreux pour demain. »Abbé Pierre Ce mois-ci:Petit point sur notre situationMaraudes : ça reprend !Dialogue franco-roumain „la solidarité en temps de pandémie”Des nouvelles de PopeștiDes nouvelles du BelvédèreLe portrait du moisPetit point sur notre situation   
 Durant ce mois de juin, les compagnons ont repris le chemin du magasin et du Belvédère. Le programme Emmaüs de transport intra-européen a recommencé, et nous avons pu recevoir au début du mois nos deux premiers camions de marchandise post-état d’urgence (en provenance de Sion – Suisse et Roanne – France). Il était temps, nos clients s’impatientaient ! Nous avons également pu effectuer des donations de vêtements auprès des centres de Cozmești, Hârlău et Popricani, qui accueillent des personnes en situation de handicap, ce qui n’était pas possible durant l’état d’urgence. Nous n’avons à déplorer aucun cas de Covid-19 à Emmaüs Iași, mais restons bien entendus vigilants, tant au magasin qu’à la communauté.
Maraudes : ça reprend !     Une bonne nouvelle pour la maraude ! En mai, nous étions trois organismes (Fédération des Organisations Non Gouvernementales du Service Social  – FONSS, Service Volontaire d’Ambulance – SVA et Emmaüs Iași) à avoir déposé un projet dans le cadre du programme “În stare de bine” mis en place par la Fondation pour le Développement de la Société Civile et soutenu par Kaufland Roumanie. Notre projet a pour but de fournir logements d’urgence et services médico-sociaux pour les personnes sans-abri de la ville de Iași, durant l’état d’alerte (début juin à fin novembre).    Actuellement, notre équipe de trois personnes (FONSS, SVA, Emmaüs) se rend auprès des personnes sans-abri dans plusieurs zones de la ville de Iași, cible les besoins médicaux et sociaux des personnes sans-abri et les dirige vers les services compétents. Dans un second temps, des containers aménagés situés sur un terrain mis à disposition par la mairie permettront d’accueillir, de soigner et d’accompagner jusqu’à une douzaine de personnes en même temps. Ce programme est complémentaire à notre programme de maraude habituel : en hiver, nous répondons à une situation d’urgence, en distribuant vêtements et nourriture au plus grand nombre. En ce moment, nous apportons une aide plus approfondie et plus personnelle, à un nombre plus restreint de bénéficiaires (beaucoup de personnes sans-abri quittent Iași l’été pour des travaux saisonniers).
Dialogue franco-roumain „la solidarité en temps de pandémie”     Le 24 juin, un séminaire en ligne intitulé “Dialogue franco-roumain, la solidarité en temps de pandémie” a été organisé par l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Roumanie. Sociologue, expert en politique sociale et acteurs du domaine social de France et de Roumanie ont participé à cet échange. Il était également possible d’y assister en temps que spectateur, sur inscription. Pour notre part, nous avons été invités à participer à ce séminaire par la FONSS : Leïla, en charge du programme de maraudes, a pu témoigner de notre action auprès des personnes sans-abri durant l’état d’urgence. Pour retrouver les échanges, voici le lien.

Des nouvelles de Popești    A Popești, Pufi nous a fait cadeau d’une belle portée de cinq chiots : noir, blanc, roux… il y en a pour tous les goûts. Qui en veut ?! Côté agriculture, tous les terrains arables ont été semés et plantés, et nous attendons de récolter. Les compagnons de Popești ont beaucoup travaillé sur le terrain du Belvédère et à Sârca : défrichage, travail de la terre, plantation… là aussi il y a du boulot !Le portrait du mois    Après quelques mois d’absence, nous reprenons la rubrique “portrait du mois”, avec le portrait d’une ancienne volontaire. Mathilde a commencé son service civique en mai 2019, et devait donc le finir en mai 2020. La crise sanitaire en a décidé autrement, ayant poussé les volontaires et les stagiaires français à quitter la Roumanie précipitamment, au mois de mars. C’est donc de la France que ce portrait a été réalisé. Retour sur 10 mois de volontariat.
Des nouvelles du Belvédère   
Durant ce mois de juin, l’équipe du Belvédère s’est concentrée sur l’activité maraîchère, tant dans la serre qu’en plein air. Nous avons également pu effectuer notre première coupe de luzerne. Les portes et fenêtres que nous avons reçu dans le camion provenant de Roanne nous permettront de reprendre les travaux de la structure dès début juillet.
Copyright © 2020 Emmaus, All rights reserved.




Info Iași n°31 – Mai 2020

« Ce n’est pas aux hommes de s’écraser devant la loi. C’est à la loi de, sans cesse, se changer pour répondre aux droits des hommes, en commençant par les plus petits. Ne doit-ce pas être cela la politique ? »Abbé PierreCe mois-ci: Petit point sur notre situation…La solidarité continue !Visioconférence avec des membres du gouvernement et des travailleurs sociauxNouvelles de PopeștiNouvelles du BelvédèrePetit point sur notre situation…La Roumanie est passée d’un état d’urgence à un état d’alerte le 15 mai. Ayant déjà pris l’habitude des mesures sanitaires au magasin avant le déconfinement, nous n’avons pas eu trop de difficultés de ce point de vue lors de la reprise de l’affluence habituelle. Toutefois, nous avons dû continuer sans la présence des compagnons,  encore en isolement jusqu’à la fin du mois. Ces derniers ont toutefois pu se rendre au dépôt et au Belvédère, lieux où ils n’avaient pas de contact physique avec des personnes extérieures.Les personnes sans-abri hébergées au Centre d’Urgence des Bains Publics ont dû quitter les lieux dès le 16 mai… décision de la mairie que nous déplorons, car nous avions présenté un projet, avec d’autres associations, permettant de continuer le travail social commencé avec les bénéficiaires du centre. Les personnes sans-abri se sont donc retrouvées de nouveaux à la rue, et nous reprenons notre action auprès d’eux avec du soutien administratif et des donations de vêtements.
La solidarité continue ! Nous réalisons la chance que nous avons d’être bien entourés et de la grande solidarité qui continue à affluer de toutes parts, localement ou de l’étranger. Nous remercions tous ceux qui nous aident du fond du coeur ! Nous continuons également à travailler avec la Banque d’Aliments de Roman et Métro, ce qui nous permet de profiter des donations alimentaires mais également de les partager à d’autres associations et aux familles dans le besoin que nous connaissons. Gelu a d’ailleurs été mandaté par le responsable de la Banque d’Aliments de Roman pour être référent sur Iasi. Nous avons ainsi le projet de construire une chambre froide au Belvédère, ce qui nous permettra de conserver de plus grandes quantités de donations dans de bonnes conditions.Côté maraude, notre action quotidienne auprès des sans-abri prend fin avec la fermeture du Centre d’Urgence. Bien qu’habituellement nous réduisons notre présence dans la rue à cette période de l’année, car il ne s’agit plus de situations de survie et d’urgence, nous réfléchissons à une autre forme de soutien, afin de rester à leurs côtés en ce temps de crise.Visioconférence avec des membres du gouvernement et des travailleurs sociaux

Le 11 mai, Gelu a été invité à participer à une visioconférence avec des représentants du milieu associatif et des membres du gouvernement. D’une durée d’une heure et demi, la conférence a porté sur la promotion et l’encouragement des volontaires en cette période de crise sanitaire, avec l’intervention de plus d’une vingtaine d’associations du domaine social de Roumanie. Le gouvernement roumain était représenté par M. Orban, premier ministre, Mme. Turcan, vice premier ministre, Mme. Turza, secrétaire d’État, de l’Autorité nationale des droits des personnes handicapées, des enfants et des adoptions et M. Antonel, secrétaire général. Nous espérons que les sujets et les questions abordés porteront leurs fruits ! Vous pouvez retrouver l’intervention sous-titrée de Gelu sur le site internet de la fondation (pas de panique, ça dure moins de trois minutes !).Nouvelles de PopeștiA Popesti, concombres, tomates, haricots, radis, oignons, aubergines, fraises, courgettes, fleurs, poivrons et piments ont été plantées et semées dans la serre et à l’extérieur ainsi que des plantes aromatiques telles que la livèche, l’aneth et le persil. Le temps chaud et pluvieux de la fin du mois a permis une bonne croissance de toutes les plantes, et on attend les récoltes avec impatience. Côté animaux, nous avons quelques chevreaux, des canetons et des poussins… Nous avons également profité de la période de confinement pour carreler le hall de la maison et refaire quelques travaux.Nouvelles du BelvédèreAu Belvédère, nous avons dû arrêter momentanément les travaux car les compagnons ne pouvaient plus quitter la communauté… ce n’est qu’à la fin du mois que des équipes ont pu reprendre le travail de la structure. Les deux compagnons présents sur place en permanence, Daniel et Ciurliță, prennent soin des cultures et ont commencé à construire une serre avec Florin, pour y repiquer tomates, poivrons, piments et aubergines. En plein champ, les pommes de terre, carottes, oignons, et salades du mois d’avril ont bien poussé, et ont été rejoints par des concombres, des haricots et des pastèques. Au Belvédère aussi, les plantes ont profité du temps favorable à leur développement.

Copyright © 2020 Emmaus, All rights reserved.




Info Iași n°30 – Avril 2020


“L’homme d’aujourd’hui est colossal par l’énormité des responsabilités qui pèsent sur lui, et minuscule devant l’immensité des taches qui de toute part l’appellent.”Abbé Pierre, Testament
 
Ce mois-ciUn petit point sur notre situation…Un grand merci aux donateurs pour votre soutien en cette période d’état d’urgence !A vos aiguilles !Confinement mode d’emploiDes nouvelles de PopeștiDes nouvelles du Belvédère
 

Un petit point sur notre situation…

Durant la première quinzaine d’avril, nous avons pu ouvrir notre magasin avec une équipe réduite tout en prenant les précautions nécessaires (peu de clients et de salariés en même temps, masques, désinfection plusieurs fois par jour, vente en ligne au maximum). Cela nous a ainsi permis de garantir une certaine entrée d’argent. Dans le même temps, nous avons modifié notre activité de maraude : nous n’allons plus dans la rue, mais nous assurons un repas par jour aux 80 personnes sans-abri en confinement au Centre d’Urgence ouvert dans le bâtiment des bains publics de la ville, et nous fournissons également vêtements, chaussures, lingerie et produits d’hygiène. Nous soutenons également des familles de Iași ou de Popești avec des donations alimentaires régulières, et nous hébergeons une famille de quatre enfants dans notre maison de Sârca.      Nous avons vu se développer une grande solidarité, grâce à des partenariats que nous avions déjà et qui se sont intensifiés (étudiants, banque d’aliments de Roman, restaurants partenaires), mais également par la création de nouveaux partenariats, toujours concernant des dons de nourriture ou de produits d’hygiène. Ces donations nous permettent de soutenir d’autres associations de Iași, en partageant avec elles les donations alimentaires que nous recevons.     Cette solidarité locale, cumulée aux recettes du magasin, nous permet d’avoir une meilleure situation financière que celle à laquelle nous nous attendions. Nous avons ainsi pu tenir les mois de mars et d’avril avec nos réserves, mais nous ne savons pas combien de temps cela pourra encore durer. Nous comptons toujours sur la solidarité locale et les dons de particuliers, qui nous permettent de continuer. Merci à eux !     A partir du 11 avril, les centres de Iași et de Popești, comme tous les centres résidentiels du pays, ont été mis en confinement préventif, et ce jusqu’à la fin de l’état d’urgence prévu le 15 mai. Les compagnons n’ont donc plus la possibilité de sortir de la communauté. Un responsable est en confinement avec eux dans chacun des centres, pour une durée de deux semaines, avec un roulement. Les courses sont assurées par les salariés restés à l’extérieur. Ils ouvrent également le magasin et continuent d’assurer les besoins du Centre d’Urgence, le lien avec les partenaires, l’administratif, etc. Nous avons la chance de pouvoir compter sur d’anciens compagnons actuellement en chômage partiel, qui nous aident au magasin.    L’activité du Belvédère est peu impactée, et les cultures se mettent en place progressivement (grandes cultures – maïs, luzerne, tournesol – , légumes de plein champs – oignons, pommes de terre, salades, carottes). Le chantier de la structure continue également, en équipe réduite.   A partir du 15 mai, nous pourrons reprendre notre travail, ce que nous attendons avec impatience, notamment les compagnons ! Nous modifierons toutefois les équipes : un minimum de personnes au magasin, pour limiter les risques, et plus de personnes sur la partie rurale, plantations et chantier Belvédère.

Un grand merci aux donateurs pour votre soutien en cette période d’état d’urgence !

 Durant la période mars-avril, de manière spontanée ou suite à notre appel à solidarité, nous avons reçu de nombreux dons ! Plus de 4500 € ont ainsi été versé sur notre compte PayPal ou notre compte bancaire.

     Les étudiants de Iași se sont également mobilisés pour nous apporter denrées non périssables et produits d’hygiène pour les personnes sans-abri.

    Le CRIES (Centre de Ressources pour des Initiatives Etiques et Solidaires), en lien avec l’association Mai Bine, nous a fait don de gâteaux, chocolat , thé et café issus de l’agriculture biologique.

 La Banque d’Aliments de Roman, Métro Cash & Carry Romania et PanifCom nous fournissent très régulièrement des produits alimentaires, qui bénéficient tant à la communauté qu’aux personnes sans-abri en confinement, aux familles qui nous soutenons et à d’autres associations de Iași.

Nous avons également reçu des dons de légumes et poissons de producteurs locaux.

La SC Sophia nous a également fait don de 15 kg de tissu et de patrons de masques, qui nous ont permis de réaliser nos propres masques.

Merci également à tous ceux qui nous envoient des messages de soutien et des petits colis ! 
A vos aiguilles !

      Au début du mois, grâce aux 17 kg de tissu et aux patrons de masques gracieusement donnés par la société Sophia, toute l’équipe, compagnons comme salariés, ont pu s’atteler à la confection de masques. Au départ prévu à grande échelle, pour la communauté, les personnes sans-abri et pourquoi pas la vente, l’atelier s’est finalement restreint à couvrir les besoins d’Emmaüs, suite à la capitulation des cinq machines à coudre réquisitionnées pour cette grande opération. Au final, c’est à la main que la plupart des masques ont été faits : une diversité de motifs, de modèles et de taille en a résulté. En voici quelques-uns…
Confinement mode d’emploi

      Si l’on ne peut plus aller chez le coiffeur pour cause de confinement, alors c’est le coiffeur qui viendra à nous ! Petrică, le frère de Gelu, a ainsi passé un après-midi à tondre, couper, coiffer les compagnons. Petit moment très sympathique qui casse la routine. A quand la manucure ?
Des nouvelles de Popești

     A Popești, comme à Iași, les compagnons sont confinés. C’est l’occasion d’effectuer des réparations et des rénovations, ainsi que des petits travaux comme l’aménagement d’un bureau dans la mansarde.

       Côté animaux, nous n’avons plus de troupeau de chèvres comme c’était le cas l’année dernière, mais seulement quelques chèvres… nous avons donc la joie de voir naître les premiers chevreaux. Nos cinq petits cochons ont eux bien grandi, et comme tous les ans c’est aussi la saison des poussins et des canetons…

Des nouvelles du Belvédère
      Le travail au Belvédère continue, quoiqu’un peu ralenti à cause du manque d’effectifs, entre montage de la structure métallique et travaux agricoles. Maïs et tournesol ont été semés sur cinq hectares et deux hectares sont dédiés au maraîchage (pommes de terre, carottes, oignons, salade…). Le reste est en luzerne.

Copyright © 2020 Emmaus, All rights reserved.




Info Iași n°29 – Mars 2020

La o nenorocire comună oamenii sunt mai solidari decât la o bucurie comună.

George Budoi din Cugetări versificate

Dans un malheur commun, les gens sont plus solidaires que dans une joie commune.

George Budoi dans Cugetări versificate

Ce mois-ci

  • Un petit point sur notre situation…
  • Maraude
  • Assemblée générale d’Emmaüs Iaşi
  • Rendez-vous à Paris
  • La presse à Popeşti !
  • Réunion avec la mairie
  • L’équipe évolue… malgré nous !
  • Des nouvelles du Belvédère

Un petit point sur notre situation…

Chères amies, chers amis,

    La Roumanie est en état d’urgence depuis le 16 mars, et le confinement est décrété par ordonnance militaire depuis le 25 mars. Au 31 mars, on compte 1952 personnes contaminées et 82 décès dans le pays.

     A Emmaüs Iaşi… tout va bien pour l’instant, d’un point de vue santé ! Les salariés sont au chômage technique et viennent à tour de rôle à la fondation. Les compagnons limitent leurs déplacements et prennent au sérieux les règles sanitaires. Le magasin n’est plus ouvert aux clients, mais nous réussissons encore à faire quelques ventes en ligne et nous livrons la marchandise à domicile. Nous continuons nos travaux au Belvédère et semons et plantons ce qui est possible, en ce mois ensoleillé aux gelées tardives. Nous tendons ainsi vers une plus grande autonomie alimentaire.

     En attendant une évolution, on s’occupe comme on peut : cuisine au feu de bois et en musique dans la cour, rangement du magasin, jeux, photos, ping-pong… pour l’instant le moral est au beau fixe !

   Côté financier… nous avons réduit nos frais au maximum et considérons être autonomes pour une durée de un mois. Ensuite, nous espérons pouvoir compter sur une évolution de la situation ou la solidarité à l’échelle du mouvement Emmaüs ou d’autre part… pour ne pas faire trop long dans cette lettre déjà bien dense, nous vous invitons à lire les articles Facebook publiés plus tôt dans le mois : ici ou encore là… Pour nous suivre chaque jour, venez voir notre page Facebook… Bon confinement à tous !

Gelu Nichitel  


Maraude        Au vu du beau temps, nous pensions arrêter les maraudes à la fin du mois de mars. Cependant, nous avons dû prendre la décision de stopper temporairement notre action dans la rue dès mi-mars, notamment avec les mesures prises dans le cadre de la pandémie de Covid-19 … en attendant de voir comment reprendre notre action auprès des sans-abri, en grande difficulté durant cette période. Plus de petits boulots, plus de passants pour pouvoir obtenir un peu d’argent ou de nourriture… et pas de maison pour rester à l’abri. Quelques chiffres pour ce mois-ci, sur notre programme habituel :8 soirs de présence2 points de rencontre avec les bénéficiaires dans Iașientre 30 et 61 bénéficiaires rencontrés chaque soir400 repas chauds distribués, dont311 bols de soupe préparée par le restaurant Cuib86 repas préparés par les étudiants de l’AMSFI274 pains607 oranges473 yaourts409 vêtements, paires de chaussures, bougies et couvertures distribués2 personnes accompagnées dans leurs démarches de renouvellement de papier d’identité7 volontaires, compagnons et salariés Emmaüs présents sur le programme3 volontaires hors Emmaüs présents lors de la distribution dans la rue
       A la fin du mois, la mairie a pris la décision d’ouvrir les bains publics, offrant ainsi un espace de confinement à 60 personnes. Nous avons apporté des lits, de la nourriture et des vêtements. Deux repas par jour sont assurés par la mairie, et nous nous occupons du thé et du petit déjeuner. Le centre de nuit CA Rosetti sert également de lieu de confinement pour 60 autres personnes sans-abri. Pour plus d’informations et pour savoir comment nous aider, c’est par ici !

Assemblée générale d’Emmaüs Iaşi

    Lundi 2 mars, membres du conseil d’administration et salariés se sont rassemblés à l’occasion de l’assemblée générale de la fondation “Un Coup de Main d’Emmaüs Iași”. Après avoir évoqué tous les points à l’ordre du jour, nous avons voté le nouveau conseil d’administration, dont trois (nouveaux) membres : Gelu, directeur, Florin, responsable et Clémentine, ancienne volontaire en service civique qui habite toujours à Iasi et souhaite s’investir à Emmaüs. On en profite pour vous annoncer que nous avons discuté et… la fondation un Coup de Main d’Emmaüs Iaşi prend le nom plus simple d’Emmaüs Iaşi, et change également de logo ! Nous adoptons celui d’Emmaüs International, pour plus de clarté et de visibilité. Le voici :    

Rendez-vous à Paris      Leïla a profité de sa présence à Paris pour le conseil exécutif d’Emmaüs Europe de début mars pour rencontrer l’association Mobil’Douche, qui fait depuis 2012 des maraudes en camping-car dans les rues de Paris… un camping car pour permettre aux personnes de la rue de prendre une douche, mais également un café, pourquoi pas une manucure, le temps de discuter… un moment tranquille personnalisé. La longue expérience de Mobil’Douche est très intéressante pour nous, car cela nous donne des billes pour, pourquoi pas, mettre nous aussi en place à Iasi un projet de ce type… souvenez-vous, en décembre nous avions rencontré l’équipe de Carusel, qui va à la rencontre des personnes sans-abri dans les rues de Bucarest avec son camping car équipé d’une douche et d’une machine à laver. Des idées à combiner et à adapter ! Un grand merci à l’équipe de Mobil’Douche pour l’accueil et le temps passé, et bonne continuation dans votre mission ! Pour en savoir plus sur leur action, c’est par ici ou par !

La presse à Popeşti !

    Nous avons eu le plaisir d’accueillir à la fondation des journalistes de PressOne, qui ont passé une matinée à discuter avec Gelu, directeur, sur le “qui, pourquoi, où, comment et quand ?” de l’histoire d’Emmaüs Iaşi et d’Emmaüs en général. Ils ont ensuite été à Popeşti, où ils ont pu discuter avec les compagnons et visiter la ferme et les ateliers. Un bel article en a émergé, qui fait partie d’une série intitulée “oamenii faini”, que l’on pourrait traduire par “des gens biens”… c’est en roumain pour l’instant, mais on s’attelle à une traduction !

Réunion avec la mairie

      Le 4 mars, Gelu, directeur, et Simona, psychologue, ont participé à une réunion organisée par la FONSS (Fédération des Organisations Non-Gouvernementales pour les Services Sociaux) avec le maire de la ville de Iasi. Neuf personnes représentant cinq associations du domaine social y ont assisté, ainsi que la directrice de la Direction de l’Assistance Communautaire. Il a été question de la répartition des 600 000 lei dédiés au service social, entre les différents projets et les différentes associations licenciées de la ville de Iasi. Étant licenciés depuis cette année, nous pouvons ainsi déposer des demandes financement. Bonne nouvelle !
 

L’équipe évolue… malgré nous !

    La pandémie de Covid-19 impacte le fonctionnement de l’équipe, et notamment les étrangers ! Clotilde, dont le stage devait prendre fin mi-avril et Mathilde, qui devait terminer son service civique en mai, ont dû mettre fin à leur contrat de manière anticipée. Nazia, arrivée en février, a dû partir elle aussi… et reviendra dès que ce sera possible, puisque son service civique dure jusqu’en février 2021. Andrei, lui, a fait le choix de rester à Iași. Quant à Anne-Lise, instructrice-tisseuse à Popesti, elle s’est envolée pour la Grèce, elle aussi plus tôt que prévu. La précipitation du départ, en plus des vols annulés successifs, ont juste laissé le temps à chacun de se dire au revoir rapidement… Mais on se reverra, on se l’est promis ! Bon confinement !

Des nouvelles du Belvédère

     Au Belvédère, on ne chôme pas ! Une petite équipe menée par Florin, responsable multi-fonction, a monté les murs de la façade Sud : panneaux sandwichs, fenêtres et portes double-vitrage pour une surface de 60 m de long sur 3 m de haut. Sacré travail ! Mais ce n’est pas tout ! La fontaine située en bas du terrain a été curée et donne maintenant de l’eau potable, un chenil a été construit pour notre nouvelle recrue Max, berger allemand de deux mois et une barrière à l’entrée du chemin délimite le terrain. A côté de cela, les semis et plantations ont commencé : 30 kg d’arpagica – un petit oignons sauvage très consommé en Roumanie, soit frais (bulbes et feuilles) soit séché, comme un oignon – ont été plantés, et des mètres et des mètres d’aneth, de persil, de carottes et de radis ont été semé… Pour la suite, on attendra un peu plus de chaleur. 

       A Popesti, salades, radis et oignons sont déjà bien verts dans la serre, la vigne a été taillée et les terrains retournés et enrichis en compost. Les plantations ont également commencé.




Journal 20 ans






Expo Laetitia De Blauwe « Cinq garçons – Cinci baieti »

Buna ziua ! Bonjour !

Comme
beaucoup le savent, je suis partie pour la première fois en Roumanie en
2002 avec l’Asbl Mergem puis avec les scouts pour aller animer des
enfants dans un orphelinat près de Iasi. 17
ans plus tard, le lien avec certains d’entre eux perdure toujours… 

C’est ce que je vous invite à découvrir dans mon expositon
« Cinq garçons – Cinci baieti » à travers les portraits de Mihai,
Catalin, Roberto, Alex et Nicu réalisés tout au long de ces années.
Cette exposition est programmée dans le cadre du festival d’arts
EUROPALIA Romania.



L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LdB-2019-5-Europalia-Invitation-Web.pdf_Page_3-1-1024x722.jpg.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est LdB-2019-5-Europalia-Invitation-Web.pdf_Page_4-1-1024x722.jpg.